Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

Toutes les héroïnes françaises lesbiennes au cinéma (vidéos)



Les lesbiennes sont un peu le parent pauvre des représentations cinématographiques des marges. Revue de détails...



Si depuis 30 ans, on s'accorde sur un réel progrès de la visibilité des homosexuels masculins dans le cinéma français, il est vrai que les femmes qui aiment les femmes n'ont été qu'à de rares exemples les héroïnes de longs métrages. La sortie du film Gigola a été très commentée. Son sujet lesbien est-elle une rareté dans le cinéma français comparé aux films lesbiens étrangers ?
En avant les filles !








Les années 50

Arletty marque les années 50 en interprétant la lesbienne Inès dans l'adaptation de "Huis-Clos" de Sartre réalisée par Jacqueline Audry, cinéaste féministe qui travaillera beaucoup sur le sujet et qui signera la troisième adaptation de "La Garçonne" en 1957.
L'argument de l'adaptation d'une œuvre littéraire sera jusqu'au début des années 80 quasiment le seul biais permettant de mettre à l'écran un film dont au moins une intrigue est centrée autour d'un personnage lesbien : "La Fille aux yeux d'or" avec Marie Laforêt d'après Balzac en 1961 ou encore "La Religieuse" de Jacques Rivette d'après Diderot qui fut tout de même interdit aux moins de 18 ans en 1966.

>>La suite page suivante




Inscription à la newsletter