Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

Théâtre : "En ballotage" - Les politiques gays sont-ils toujours autant dans le placard ?



La pièce écrite et mise par Benoit Masocco, "En ballotage", qui se joue actuellement au Théâtre Clavel, raconte comment un jeune et beau candidat député devra choisir entre ses électeurs de droite conservatrice et l’homme de sa vie ! Rencontre avec l’auteur pour en savoir plus !



VF : Bonjour Benoit, pourquoi avoir choisi ce thème pour ta deuxième pièce ? Que voulais-tu dénoncer ?
BM : L'envie d'écrire la pièce s'est jouée à deux niveaux... Tout d'abord en tant que citoyen, je crois que désormais les homos ne comprennent plus l'inégalité. Beaucoup, notamment parmi les plus jeunes, ne comprennent pas pourquoi ils n'ont pas les mêmes droits que les autres...
Et puis, comme souvent quand il s'agit d'écriture, il y avait une raison plus personnelle. En effet, la politique et l'homosexualité ne sont pas les seuls thèmes de la pièce, il est aussi fortement question d'une histoire d'amour compliquée (pléonasme !). On cherche le grand amour durant des années et lorsqu'on l'a trouvé on a parfois beaucoup de mal à vivre la relation. C'est le cas des deux héros de la pièce...

VF : Les récentes prises de position du candidat Nicolas Sarkozy et les déclarations du député Christian Vanneste donnent à ta pièce une actualité incroyable. Pensais-tu surfer sur ce thème quand tu l’as écrite et quelles sont tes réactions ?
Absolument pas, j'ai écris la pièce il y a plus d'un an et demi et je ne pouvais pas imaginer que l'homosexualité serait l'un des enjeux sociétaux de la présidentielle... Évidemment, ces propos me désespèrent et pourtant, paradoxalement, je ne peux pas m'empêcher de me réjouir... Le politiquement correct et la législation condamnent désormais l'homophobie mais elle reste très présente au quotidien pour beaucoup d'homos... de telles prises de position sont donc un peu une piqûre de rappel et prouvent à tout le monde qu'il reste beaucoup de travail à faire... D'ailleurs, après les propos de Christian Vanneste, les premières personnes a avoir réagi autour de moi étaient mes amis hétéros qui étaient outrés !

VF : Tu dépeins avec véhémence le refus de modernité et de progressisme de cette droite qui préfère le mensonge plutôt que d’affronter un électorat très conservateur. La gauche est-elle exemptée de toutes critiques ?
Je n'ai pas voulu écrire une pièce manichéenne dans laquelle des gentils politiques de gauche défendraient les homos contre les méchants politiques de droite ! D'autant que lorsqu'on regarde en détail les résultats des sondages sur l'ouverture du mariage aux homos par exemple, on se rend compte que près d'un quart des sympathisants de gauche y restent opposés. Et puis je n'oublie pas que le Pacs avait été rejeté en première lecture car les députés de gauche -alors majoritaires- ne s'étaient pas présentés à l'assemblée... Ce débat dépasse donc la question gauche/droite. Cela étant, parmi les deux candidats favoris à la présidentielle, il n'y a que le candidat de gauche qui promette l'égalité...

VF : Le récent coming-out de Franck Riester, jeune UMP est-il « l’exception qui confirme la règle » ?
Etant plutôt optimiste, j'ose espérer que Franck Riester est plus un précurseur qu'une exception ! Grâce à lui, les autres politiques de droite homosexuels se rendront sans doute compte qu'on peut être ouvertement gay et se faire élire... ceux de gauche aussi d'ailleurs... Un seul député homo sur 576, ça fait 0,0018%... l'hémicycle est loin d'être représentative de la société française !

VF : Pourquoi avoir situé cette intrigue dans le milieu politique. As-tu une connaissance précise de ce monde et de ses us et coutumes ?
En tant que citoyen, c'est un milieu qui me passionne et que je suis chaque jour, comme un feuilleton. D'ailleurs je suis assez fier de vivre dans un pays où -quoi qu'on en dise- la politique intéresse autant les gens. En tant qu'auteur également, je trouve ce monde fascinant : tout y est possible et le moindre événement, la moindre phrase prend souvent des proportions phénoménales !
Mais c'est un milieu que j'ai surtout découvert en tant que journaliste. Je ne tomberai pas dans le cliché consistant à dire que les hommes et femmes politiques sont totalement différents une fois la caméra éteinte mais on les découvre forcément plus naturels, plus humains... avec un mode de fonctionnement propre à ce petit milieu.

VF : Comptes-tu apporter ta pierre à l’édifice de la visibilité gay ?
Je ne suis pas naïf, je ne pense pas qu'une oeuvre isolée puisse faire évoluer les choses... Mais on a tous eu cette chanson, ce film ou ce spectacle qui nous a marqué, qui nous a donné un peu de force dans un moment difficile ou qui a su provoquer un déclic dans notre vie... si « En ballotage » provoque ça chez une seule personne, on aura réussi notre pari !

En ballotage
Une pièce écrite et mise en scène par Benoit Massoco
Avec Arthur Molinier, Sébastien Toustou, Cyril Necker, Daniel Damartin…
Les jeudi, vendredi et samedi à 19h30
Théâtre Clavel
3 rue Clavel
75019 Paris
0770881199

Enballotage.com







Inscription à la newsletter