Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

Sciences : il y a 7 millions d'années, les pénis avaient des épines !



Le pénis de l'homme est lisse, contrairement à celui des chimpanzés qui comporte des épines de kératine. Mais il n'en a pas toujours été ainsi... Selon une étude de chercheurs californiens, publiée dans la très sérieuse revue scientifique Nature, ces épines auraient disparu au cours de l'évolution suite à la perte d'un morceau particulier d'ADN.



Pourquoi le pénis humain n'a-t-il plus d'épines ?

Sciences : il y a 7 millions d'années, les pénis avaient des épines !
Les scientifiques ont longtemps estimé que la perte des épines du pénis, que l'on trouve chez les chimpanzés avec qui nous partageons 96 % de notre ADN, était liée à l'évolution du comportement humain vers davantage de monogamie. Ils estimaient qu'avant cette disparition, comme nos ancêtres multipliaient les partenaires, les épines péniennes permettaient à un mâle de retirer le sperme de ses rivaux précédemment accouplés avec sa partenaire du moment.

Ils étaient donc à la recherche depuis des années d'une particularité de l'ADN pouvant expliquer ce caractère "lisse", sans résultat probant.

Cory McLean et ses collègues de l'université de Stanford (Californie), ont procédé différemment, en cherchant à mettre en évidence la disparition d'une structure ADN et non un caractère particulier.
L'absence d'épines sur les pénis humains serait due à la disparition d'une séquence d'ADN de notre génome au cours du temps, il y a plusieurs dizaines de milliers d'années.

Mais cela pose maintenant de nouvelles questions : à quoi servaient les 508 autres séquences qui ont disparu de notre génome lorsque nous nous sommes différenciés des grands singes ?




Inscription à la newsletter