Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

Presse : un peu de VeryFriendly dans votre Dixième Muse !



Et merci à tous pour vos messages d'encouragement ! !



Pouvez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours dans le milieu LGBT ?
Audrey : J'aime tellement Lille que je crois y être née (rires). En arrivant à Lille pour commencer mes études, j'ai trouvé auprés du bar "Chez M'mzelle Fifi"des amis précieux. Entre nos quatres cents coups nous refaisions le monde. Un monde de fierté construit au son des Prides, des associations, des représentations musicales et théâtrales. J'ai d'ailleurs rencontré Jérémy à cette période très créative (il paraît qu'il y a des vidéos ^^). J'ai eu beaucoup de chance, mes rencontres ont façonnées ma tolérance. En fait j'étais déjà sans le savoir, une friendly depuis très longtemps.
Jérémy : Je suis arrivé de mon Dunkerque natal (pas de blague !) à Lille. Et le premier endroit où je suis allé, c’est le Centre gay et lesbien. C’était comme une libération, ma vie pouvait enfin commencer. J’ai intégré l’association « Les Flamands Roses », je suis devenu un membre très actif, jusqu’à en devenir président ! J’ai eu la chance de créer de nombreuses choses avec eux (Le festival littéraire « ô mots » en particulier…) et mené a bien des événements de prévention santé ou sur l’homophobie… J’ai même aidé à monter le premier char de la « Dixième muse » et du CGL ! En parallèle, je suis devenu journaliste. J’ai été le correspondant de Têtu pour le Nord pendant quelques années et pour un magazine féminin aussi ! Je faisais le Dr Love : le courrier du cœur ! J’ai eu envie de créer mon propre magazine sur le web… Audrey et moi avions la même envie depuis longtemps, et puis elle fait toujours partie de mes expériences les plus créatives, donc…

Comment est née l’idée de créer Veryfriendly.fr ?
Jérémy : On est parti du constat que soit les sites d’infos ne répondaient pas vraiment à ce que l’on cherchait. On s’est dit qu’on ne devait pas être les seuls ! Soit les webzines séparent carrément les gays et les lesbiennes (comme TETU), soit ils ne s’adressent qu’aux LGBT. Nous, on ne trouvait pas ça logique de parler d’homophobie qu’aux homosexuels par exemple ! Il fallait ouvrir les portes et les fenêtres ! Donc, on se définit comme le premier site LGBT-friendly, c'est-à-dire qu’on parle aussi de et avec les hétéros…
Audrey : On a beaucoup de parents d’homos, de mamans de lesbiennes, des amis, des collègues… Et on parle de tout, culture, santé, droit, people, voyages : ce n’est pas le cas sur tous les webzines !

Depuis quand le site existe-t-il ?
Audrey : On l'a rêvé depuis longtemps et on l’a enfin lancé en Avril 2009. Le site n’a même pas six mois, on change encore des choses toutes les semaines…

Quel en est le principe ?
Jérémy : C’est ambitieux mais on veut parler de l’actu avec un regard friendly… Et puis on ne fait pas le fil AFP des pédés et des goudous, on creuse des infos qu’on ne trouve pas ailleurs : le people, la santé, le droit. On donne des conseils.
Audrey : On veut être pratiques ET ludiques. Parce que la vie est comme ça. On mise beaucoup sur le participatif aussi : les gens peuvent écrire leurs articles, poster leurs images (comme pour les gay prides par exemple…), et voter à nos sondages… Là on vient de relancer l’agenda en partenariat avec Zelink, on tourne des reportages avec la webTV PublicG, on essaie de travailler avec des sites qui ont la même ouverture d’esprit que nous pour se renforcer les uns, les autres.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez au quotidien au niveau du site ? (droits d’auteur, droits des images …)
En coeur : Pas de problèmes particulier à ce jour, à part la rentabilité du projet.
Audrey : Jérémy y est à plein temps et moi à moitié, mais on développe des pistes pour se développer et ne pas surcharger le site en pub et pour péreniser Veryfriendly...

Comment gérez-vous à la fois vos activités professionnelles et la rédaction du site ?
Jérémy : On fait une garde alternée ! C’est un site qui a une famille moderne et recomposée ! Moi du lundi au mercredi et Audrey le reste de la semaine… Et puis on s’appelle tous les jours pendant des heures… Bon des fois on n’bosse pas tellement on rigole, mais c’est aussi pour ça qu’on le fait ensemble !

>> La suite en page suivante

PLUS
La Dixième Muse
Pour recevoir notre newsletter

A LIRE AUSSI
+ La rubrique VeryVoyage
+ La rubrique VeryDroits
+ La rubrique VeryLove
+ La rubrique VeryPeople
+ La rubrique VeryCulture
+ La rubrique VeryBien-Etre

ET AUSSI
+ La rubrique des Filles
et celle des Boys




Inscription à la newsletter