Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

Livre : "Le Grand écart, ou tous les garçons s’appellent Ali" de Patrick Cardon



On cherche, tous, et vainement, un mode d’emploi pour vivre et lorsqu’on commence à rassembler les éléments du puzzle, c’est un peu tard et il n’est pas sûr que cela fonctionne encore. Patrick Cardon nous en révèle quelques uns inspirés par sa vision anthropologique et protéiforme de son vécu dit sexuel.



Des émois d’une période libre en France, marquée par l’immigration, à ceux d’une période d’organisation de ces nouvelles libertés marquées par un choix plus volontaire de ressourcement. L’auteur nous livre ici un chapitre supplémentaire des amitiés tumultueuses franco-maghrébines à insérer dans un nouveau volume, qui s’intitulerait : « Ce que les Arabes ont apporté à la France » (et vice versa).
Le titre fait référence au film de Fassbinder, sorti en 1974. Dans un café fréquenté par des travailleurs immigrés, Emmi, veuve d'une soixantaine d'années, fait la connaissance d'Ali, un Marocain plus jeune qu'elle. Ali s'installe chez elle dès le lendemain, puis ils se marient. Les enfants d'Emmi, ses voisins, ses collègues, tous sont scandalisés par cette union. Le couple est mis à l'écart, mais va vite se révéler indispensable à la communauté...

Patrick Cardon est non seulement chercheur (voir, dans la collection « Homosexualités/Approche
trans/genre », qu’il dirige chez Orizons, son Discours littéraire et scientifique fin-de-siècle autour
d’un pionnier des études gays, Marc-André Raffalovich auquel nous avons consacré un article ici, mais aussi écrivain. Il n’a cessé, depuis de nombreuses années, d’écrire ces petits rien qui font le charme de l’existence. Il nous en a livré les meilleures sous la forme ironique de « vignettes postcoloniales », inspirées par quelques aventures narrées façon Jean Lorrain, à la sauce situationniste. C’est enfin un important témoignage sur une certaine manière de vivre l’homosexualité depuis quarante ans.

Patrick Cardon a été pendant 15 ans le faire-valoir de la culture gay et lesbienne (et au delà) à Lille (entre autres) via son Centre de documentation et sa maison d'édition GayKitchCamp ainsi qu'avec les festivals de la gay Pride et le feu festival de film "Questions de genre". Patrick Cardon a toujours été militant : au FHAR, à Sexpol, au MFL (mouvance folle-lesbienne) et candidat ouvertement gay aux Municipales d'Aix-en-Provence en 1977. Faute de subventions, il est parti faire vivre sa maison d'édition à Montpellier.

On attend son prochain volume où il nous apprendra, façon Annie Ernaux, comment il est devenuE comtesse de Flandre (son surnom dans le Nord)...

176 pages
isbn : 978-2-296-08724-8
Prix : 15,50 €
Sur le site
01 40 46 79 20


ET TOUJOURS









Inscription à la newsletter