Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

Les entreprises lesbiennes du salon Feminitia : rencontres ! 1/2



D'Ambraz à La Prem'se, de Lesbia Magazine à Croc la Pomme, Veryfriendly vous raconte tout !



Par une belle journée de mai, sur la place du Maréchal de Lattre de Tassigny, une affiche rose-orangée à la main si féminine m'interpelle, apposée sur les murs chargés d'histoire de la Bourse de Strasbourg. Je suis arrivée.
Il est 13h, c'est l'ouverture du premier salon européen des initiatives féminines, lesbiennes et bisexuelles : "FEMINITIA" (comprenons "fém"+"initia").
"FEMINITIA vise à promouvoir le travail des chefs d'entreprises lesbiennes et bisexuelles avant tout. Créatrices, artistes, artisans, commerçantes, le Salon Européen est pour elles une occasion de montrer leur approche d'un monde du travail où le respect et l'égalité font partie du business plan". Voici l'envie de la République Démocratique du Glamour, instigatrice de cet évènement.
Vicky, la présidente énergique de la RdG aide les derniers stands à prendre leurs marques. Cette première européenne est un vrai défi. Celui d'unir, de fédérer, d'échanger.

Au programme de cette journée du 16 mai 2009, un premier débat " Les entreprises lesbiennes : éviter l'hécatombe". Sur l'estrade Vicky interroge d'Audrey BARTOLO d'Ambraz et Céline TIBERGHIEN d'Ipso Facto sur leurs expériences. Le constat est lourd : 73% des entreprises lesbiennes déposent le bilan dans les 5 ans. Faut-il alors continuer à construire des projets? Ce week-end permettra-t-il d'inverser cette tendance?


AMBRAZ

C'est Audrey BARTOLO que je rencontre en premier. Elle est à la tête d'Ambraz Edition depuis janvier 2008. Cette entreprise de DVD gay, lesbiens et friendly nous permet en quelques clics de trouver les films que nous peinons souvent à trouver dans nos magasins de proximité. Pour trouver les films Loving Annabelle, Floored by love ou encore Oublier Cheyenne, il fallait se rendre à la Fnac ou au Virgin, trouver le mini rayon dédié, et croiser les doigts.
Aujourd'hui, Ambraz nous offre le confort de choisir tranquillement de chez soi, avec l'achat en ligne, le prochain film à découvrir.

Et pourquoi pas "Finn's Girl", tout juste sorti en mars 2009, dont le scénario est basé sur des recherches d'auto-procréation féminines américaines.

La suite de FEMINITIA ici

FRANCOISE LECLERE

Quelques pas plus loin, la couverture d'une bande-dessinée me semble familière. Évidemment il s'agit des "Marsouines". Cette toute première BD lesbienne de 1996 ouvrait la voix à toutes les contemporaines comme Djou ou Zoé...
Et c'est Françoise LECLERE qui en était la scénariste.
C'est ma seconde rencontre de la journée.
Elle me raconte que Mad, ne se trouvant pas un coup de crayon à la hauteur, décida d'arrêter les "Marsouines" à l'époque mais qu'un nouveau projet était bien en prévision ! !

Aujourd'hui Françoise écrit donc seule. Elle critique le dictionnaire dans : "Le Miso Mis à Nu" : "Le dictionnaire, prétendu neutre, s’avère, avec un peu d’attention, violemment sexiste. Comment expliquer que cela passe inaperçu, sinon par le fait que le langage est intrinsèquement idéologique et qu’une des idéologies qu’il véhicule est profondément sexiste".

Elle nous offre également le truculent : "Petit Manuel de la Ravisseuse" "à l'usage des lesbiennes amoureuses d'une hétérosexuelle".

Françoise est aussi le"cœur de staff" de la très active association "BAGDAM" à Toulouse, dont le "festival du printemps de Toulouse" vient de se terminer.

Contacter Françoise : arbrelune@francoise-leclere.com
La suite de FEMINITIA ici

CHRYSTEL LUX

J'aperçois les 1ères photos exposées sur ce salon : les corps de couples de femmes sont quasiment nus.
Chrystel me raconte leurs histoires. Il s'agit de couples photographiés au "saut du lit". (Euh..chaton?!! j'aimerais bien que mes "sauts de lit" ressemblent à ces photos !)
Ces courbes dont on ne voit jamais les visages mais dont les mains omniprésentes caressent, enlacent, protègent sont enivrantes, à l'instar d'une photo que je m'interdis d'acheter, un duo en piano....Cessons de rêver!!

CL : "Lumière, je suis, comme un papillon de nuit, irrésistiblement attirée par cette source de vie, composante essentielle de la photographie, qui fait naître l'image sur un morceau de papier glossy!!!!
Fascinée par l'image depuis toujours, je me suis construite une expérience au fil du temps et un regard à travers mon objectif qui est devenu ma plus belle façon de voir.
Des domaines de prédilection?... non, j'ai une vision très large de ce qui m'entoure et pour moi chaque sujet mérite d'être immortalisé."

Bientôt dans votre salon, Chrystel m'annonce l'arrivée prochaine d'un calendrier !

Vous pouvez contacter Chrystel sur chrystel.lux@gmail.com
La suite de FEMINITIA ici

DOMAINE LES CABOTINES

"C'est l'histoire d'un rêve" me résume Jo, qui aimerait me faire déguster un petit rouge de sa production. Je regrette aussitôt mon refus prononcé.
C'est une belle histoire en effet, qui sent bon le soleil et les grillons du Gard. (Je veux partir en vacances!).

"Une infirmière Québécoise et une vétérinaire Alsacienne passionnées de vin. Un rêve, faire leur vin, un bon ! Le hasard des rencontres, la magie d’une vieille cave à restaurer et le clin d’œil de quelques parcelles de très vieilles vignes à COLLIAS dans le Gard provençal… Allez, on troque les seringues quelques jours par semaine contre le tracteur, les sécateurs et les barriques. On se relève les manches et on se lance dans l’aventure ! Entraide, solidarité, détermination, courage et ma foi un peu de folie… voici la naissance du Domaine « Les Cabotines » !"

Jo me dit que la vente n'est pas simple, que les salons viticoles sont très chers et peu rentables. Heureusement elle et son amie ont des relais en Alsace.

Contactez Jo et Carole sur lescabotines@vignobledecollias.fr

La suite de FEMINITIA ici

CROC LA POMME

Au détour d'une allée, je croise un stand très féminin. C'est ma première rencontre masculine (la seule de la journée): c'est Lionel.
Devant lui son disposés sex-toys, accessoires, cosmétiques et lingeries... Le tout dédié au plaisir de la femme! Il a appelé son entreprise née en décembre 2007 : "Croc la pomme" .

Son système de vente est original. Mesdames, il vous suffit de prendre rendez-vous et une ambassadrice viendra directement chez vous vous exposer tous ses petits jouets!
Une réunion Tupperw....... moderne en quelques sortes. (Ah, maman, les boites hermétiques sont remplacées par les petits canards en plastiques!).

Croc la pomme : contact@croc-la-pomme.com

La suite de FEMINITIA ici

TURKAN

C'est la pétillante Türkân qui me reçoit au milieu de ces toiles.

Longtemps d'inspiration cubiste, cette autodidacte peint maintenant, "à la spatule de plâtrier (rires)"!
"Peintre sans pinceaux, Türkân se dissout dans la matière et ne laisse sur la toile que sa propre trace.."

Très vite elle me dit fièrement qu'elle est hétéro! Lui répondant que je ne comptais pas plus qu'aux autres rencontres lui demander, je pensais "Ça c'est friendly!".

Türkân la noctambule, ne veut pas de "dimension commerciale avec son bien" alors c'est juste pour le plaisir des yeux!


Contactez Türkân sur contact.turkan@gmail.com
La suite de FEMINITIA ici





Inscription à la newsletter