Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

Les 10 meilleurs documentaires par/pour/sur les lesbiennes



Lors de festivals ou de rencontres gratuites, dans certains cinémas parfois, en VOD ou même encore gratuitement sur les plateformes de vidéos, il est facile aujourd'hui de connaître nos histoires et nos cultures, d'écouter des témoignages du monde entier et de découvrir les subtilités des évolutions de nos sociétés, impulsées ou provoquées par les lesbiennes, les gays, les bi, trans, intersexe et queer. Cet article vient contribuer à notre série sur les meilleurs documentaires en français en en anglais en lien avec ces sujets, car la force de l'image "nous" fait exister, connaître et luttent à la fois contre l'ignorance, les injustices, l'ostracisation et les préjugés... ACTION !



Lesbiana – Une révolution parallèle, de Myriam Fougère, 2012
La réalisatrice s’est promenée entre différentes villes (Montréal, New York, Texas) et époques (des années 70 à aujourd’hui), ainsi qu’entre l’intime et le politique, pour nous livrer un documentaire fort intéressant et bien ficelé sur la « révolution lesbienne ».
Afin que ne tombe pas dans l’oubli ce moment historique de l’affirmation politique du lesbianisme, la réalisatrice donne la parole à plusieurs femmes lesbiennes – artistes, philosophes, féministes – qui ont participé activement à cette révolution. « Par ce film, nous existons davantage. », a d’ailleurs commenté une spectatrice.
Photos d’époque et archives vidéo à l’appui, Fougère présente les liens entre le féminisme et le lesbianisme. Si la pensée populaire associe déjà ces deux concepts, il est intéressant de voir au-delà du cliché pour comprendre ce qui les relie. Dans les années 70, comme on le sait, plusieurs femmes se sont révoltées contre le patriarcat et ses multiples tentacules – violence, agressions sexuelles, inégalités, etc. D’une part, la prise de conscience des comportements machistes a éloigné certaines femmes des hommes. D’autre part, le militantisme féministe favorisait les rencontres entre femmes. Le contexte social et politique, où les catégories de genre devenaient moins rigides, a également permis l’émergence d’une lutte pour la diversité sexuelle...

THOKOZANI FOOTBALL CLUB: TEAM SPIRIT
Un documentaire de Thembela Dick produit par Les Dégommeuses. 2014
"Thokozani Football Club: Team Spirit" est un portrait collectif des joueuses d’une équipe de foot du township d’Umlazi (Durban). Le club, composé de lesbiennes noires, a été nommé en hommage à Thokozani Qwabe, jeune lesbienne footballeuse victime d’un crime de haine en 2007.
Le film nous entraîne sur les traces des joueuses sur les terrains de terre du township, lors de matches à Durban ou dans leur quotidien. C’est sous la camera de Thembela Dick, elle aussi lesbienne et joueuse de foot, qu’elles nous racontent leur histoire. C’est en équipe qu’elles ont choisi de combattre la lesbophobie mais aussi de partager sur le terrain leur joie d’être visibles.

Too much Pussy, de Emilie Jouvet.
Documentaire explicite sur les folles aventures de 7 jeunes artistes performeuses, réunies le temps d'une tournée épique, qui ont traversé l'Europe en van pendant l'été 2009, foulé les scènes cosmopolites des boîtes de nuits branchées parisiennes, en passant par les squats queers underground berlinois et les théâtres prestigieux de Berlin, Stockholm, Copenhague... Leurs (dés)orientations sexuelles et expressions de genre sont diverses et multiples. Nées de la révolution féministe pro-sexe initiée dans les années 80 par Annie Sprinkle, ces jeunes femmes jouent librement avec les genres et réinventent de nouvelles représentations des désirs et de la jouissance.

Girl on girl, de Jovi Savitz
Jodi Savitz est fem, et fière de l’être. Cette jeune réalisatrice américaine prend pour cible les clichés sur les lesbiennes féminines dans son long-métrage Girl on girl, an original documentary. Son ambition : promouvoir la visibilité de toutes les lesbiennes et lutter contre les stéréotypes dégradants.
Plus d'infos

Les Invisibles de Sébastien Lifshitz, 2012.
Des hommes et des femmes, nés dans l'entre-deux-guerres, ils n'ont aucun point commun sinon d'être homosexuels et d'avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société rejetait l'homosexualité. Ils ont aimé, désiré, lutté, pour se faire reconnaître. Aujourd'hui, ils racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l'obligation de s'inventer une liberté pour s'épanouir.

Paroles de kings
Chriss Lag a entrepris de « faire sortir » les Drag Kings du champ des ateliers, par leur illustration dans un documentaire qu’elle produit, grâce au soutien des internautes. « Drag Kings », le film ira à leur rencontre, en coulisse comme sur scène, pour découvrir leurs différentes démarches et l’impact que ces transformations ont dans leurs vies. Que ce soit comme Victor et Louis des performer expérimentés, qui transmettent leurs savoir-faire et partagent leurs idées politiques, ou des explorateurs des genres, comme Tom et Fred, ou des perfomeuses burlesques, comme Mister Mister et Valentin Crève-Coeur. L’écrivaine Wendy Delorme ouvrira des pistes de réflexion au-delà de ces approches pratique et théorique du Drag King.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Drag-Kings-le-docu/519037544860433
Le site

L Word Mississippi de Ilene Chaiken, 2013
Ilene Chaiken a fait de The L-Word une véritable franchise. Après la série télévisée dramatique, elle a créé l’émission de télé-réalité The Real L Word et maintenant un documentaire d’1h32, L Word Mississippi : Hate The Sin. Tourné dans l’un des États les plus conservateurs des États-Unis, ce documentaire suit plusieurs femmes homosexuelles dans leur quotidien et les interroge sur leur vie, l’acceptation de leur différence, leur adolescence etc…


Je suis lesbienne de Tina Fichter , 2013
Face à la caméra de Tina Fichter, vingt-deux femmes répondent, racontent leurs histoires, leurs amours, leurs coming-out, leurs familles, leurs joies et leurs difficultés, la vie en toute simplicité. D’âge et de milieux différents, elles affirment leur différence et brossent ensemble un tableau riche et coloré.

COMMENT LE DIRE A SA MERE ? de Marie Mandy
Alors qu'elle quitte Marseille pour aller vivre en Corrèze, Elodie, 15 ans, entreprend un long voyage. Car elle ne quitte pas seulement la ville où elle a grandi, mais aussi sa mère pour rejoindre son père qu’elle n’a pas revu depuis des années.
Elle revit avec nous, les circonstances de ce départ : elle n’a pas voulu cacher qu’elle était tombée amoureuse d'une fille et s’est fait virer de la maison. Comment assumer en pleine adolescence une orientation sexuelle qui dérange ?
Elodie raconte avec charme et courage un moment difficile de sa vie.

Hide and Seek, (1997)
Ensemble d'interviews de lesbiennes qui racontent leur adolescence. Une des histoires est celle de Lou, qui découvrit son homosexualité à12 ans, dans les années 1960, en Amérique.

Nitrate Kisses, (1993) de Barbara Hammer
Documentaire en quatre parties où des couples racontent l'histoire des lesbiennes dans differents contextes. D'abord le contexte des années 30, 40 et 50. Ensuite, les films. Après cela, le Troisième Reich. Finalement, on jette un œil aux "Lesbian Herstory Archives", la plus grande collection au monde de documents sur les lesbiennes et leur communauté.

Freeheld (2007)
Freeheld raconte le combat de Laurel, une femme atteinte du cancer, qui se bat pour assurer le futur de sa compagne Stacie quand elle ne sera plus là. Laurel est pensionnée de la police et cette pension irait normalement à son mari après sa mort. Mais Laurel est homosexuelle, et la justice refuse de donner cette pension à sa compagne. Au travers d'extraits filmés au tribunal ainsi qu'au domicile de Laurel et Stacie, on observe le déroulement du procès et de la maladie. Un film, également intitulé Freeheld et basé sur ce documentaire, est sorti en 2015 avec Ellen Paige et Julianne Moore.





Inscription à la newsletter