Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

Bientôt des autotests VIH disponibles chez vous ? Interviews en vidéos et perspectives



Vous connaissiez les tests VIH ? Les tests rapides aussi, avec un résultat en 1/2 heure. Bientôt des autotests ? Autorisé mardi par l'Agence américaine des médicaments (FDA), un test salivaire de dépistage du virus du sida sera disponible en vente libre en octobre aux États-Unis. Le test consiste à prélever sa salive à l'aide d'un tampon que l'on applique sur les gencives. Le résultat s'affiche ensuite sur un cadran. Le prix de gros du kit est de 17 dollars (près de 14 euros). Ainsi les américains pourront savoir en quelques minutes (20 à 40 minutes) et de chez eux s'ils sont porteurs ou non du VIH. L’association Warning a mis en ligne il y a quelques semaines le premier site d’information sur le dépistage du VIH, et plus particulièrement les autotests VIH. Ce serait une offre complémentaire dans l'offre de dépistage existante, mais correspondant à des besoins d'une autre nature. Comment mettre à disposition les autotests ? Comment les personnes vont-elles s'emparer de ce futur outil ? Dans quelles conditions ?



Interview de Jean-Marie Le Gall, responsable du département initiatives et recherches de AIDES (par Warning)


Que pourrait amener le dispositif de dépistage rapide démédicalisé du VIH actuellement mis en place par l'association AIDES pour aider à la mise en place des autotests VIH ? Et pour quels publics ?

Où en est la recherche sur les autotests VIH ? Que savons-nous déjà ? Quelles recherches faut-il mener ? Interview du professeur Yazdan Yazdanpanah (Bichat)

Quelles évolutions pour les tests rapides de dépistage : test combiné VIH/syphillis ? test rapide VHC ? VHB ? Interview de Fabien Larue, directeur du Business Development des laboratoires Néphrotek.

Bernard Hirschel, professeur des hôpitaux de Genève, s'exprime sur les autotestests VIH. Celui qui aura lancé en 2007 un pavé dans la marre en disant que le traitements antirétroviral, bien pris, bloquait la transmission, s'exprime cette fois-ci sur un outil de dépistage innovant.

Plus d'infos : http://www.autotestvih.info/

Un avis américain très favorable

Le comité consultatif sur les produits sanguins de la FDA (Federal drug agency) s’est réuni le 15 mai, pour discuter et évaluer la sécurité et l’efficacité du test salivaire de la marque Oraquick comme autotest VIH.
C’est à l’unanimité que ce comité consultatif a décidé de recommander la mise sur le marché de ce test de dépistage rapide du VIH et qui a été adapté pour le grand public.
Il est attendu de cette décision, l’amélioration de l’accès au dépistage aux Etats Unis et une réduction des nouvelles infections grâce à la prise en charge des personnes nouvellement diagnostiquées.

Il s’agit de la deuxième orientation forte de la FDA, en l’espace d’une semaine, qui devrait dans le courant de l’année recommander l’indication du Truvada comme traitement préventif contre le VIH, suite à l'avis de 23 experts en sa faveur. En France, l'essai ANRS - IPERGAY étudie en ce moment la stratégie du TRUVADA en traitement préventif dans le cadre d'une prévention combinée à tous les outils de prévention existants.

A quoi ça ressemble ?





Inscription à la newsletter