Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

A lire : Les petites histoires viriles de Jeromeuh en bande-dessinée



Voilà déjà quelques mois que Jéromeuh a publié sa BD chez Delcourt. Quand les dessinateurs gays se font aussi héros de bande dessinée, on applaudit !



Le fabuleux destin d'un bédéblogueur.

A lire : Les petites histoires viriles de Jeromeuh en bande-dessinée
Le blog de Jeromeuh connait un franc succès depuis sa création. C'est donc assez naturellement qu'une BD est née de cette grande aventure. La ressemblance physique entre l'auteur et son personnage est, comme souvent d'ailleurs, assez frappante. Ce que j'aime particulièrement dans cette BD, c'est le côté décalé du personnage. Un mélange de tendresse, d'ironie, d'auto-dérision et parfois de surréalisme qui ferait regretter qu'il ne soit pas belge. On se délecte des discussions langue-de-putesque de Jéromeuh avec sa bonne copine. On s'attendrit quand il raconte qu'il n'est ni "chaton", ni "loup", ni "ours", mais plutôt "poisson clown" (qui se cache volontiers au creux des algues pileuses de son amant). Ma préférée, c'est encore cette leçon de chose sur les zombies et les vampires qui finit par conclure que l'amant de Jérome a bien de la chance d'avoir auprès de lui un expert qui saura le défendre en cas d'attaque surnaturelle. Les petites histoires viriles de Jéromeuh sont gorgées d'humour et de quotidien, pétries de cette mauvaise foi salutaire, inspirées de nos histoires de la vie de tous les jours. Avec ses textes manuscrits, son personnage ébouriffé, barbu, furieusement sexy je trouve, la BD donne envie de revenir visiter le blog, régulièrement, rien que pour l'envie bizarre de se regarder dans le miroir. Car le blog de Jéromeuh, c'est aussi un peu notre vie.

Le blog de Jeromeuh

EN VIDEO





Inscription à la newsletter