Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

44 fois plus de séropositivité chez les gays !



Une nouvelle analyse statistique des CDC américains (Centers for Disease Control and Prevention) confirme l'impact disproportionné du VIH/sida et de la syphilis sur les hommes gays et bisexuels. (publié en Mars 2010)



Le taux de nouveaux diagnostics de contamination par le VIH pour les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes (HSH) est plus de 44 fois supérieur à celui concernant les autres hommes et plus de 40 fois supérieur à celui des femmes.
D'autre part, le taux de syphilis primaires et secondaires parmi les HSH est plus de 46 fois supérieur à celui des autres hommes et 71 fois à celui des femmes. Cette étude recense un certain nombre de facteurs complexes qui peuvent contribuer à ces taux élevés chez les HSH comme une forte prévalence du VIH et des autres IST, des prises de risque en particulier chez les jeunes et le recours à des stratégies de prévention moins efficaces que l'utilisation systématique du préservatif.

Pour la syphilis, les facteurs principaux sont l'ignorance des symptômes et du mode de contamination (par voie orale en particulier) de la maladie.

Pour obtenir ces chiffres, les CDC ont rapproché des chiffres de surveillance du VIH et une estimation de la taille de la population des hommes gays et bisexuels aux Etats-Unis - soit 2% selon des recensements nationaux.

Source : http://www.cdc.gov/nchhstp/Newsroom/msmpressrelease.html

A LIRE AUSSI
Attention à la syphilis : symptômes, dépistage et traitement + liste des CDAG
Toute la rubrique VerySanté




Inscription à la newsletter