Veryfriendly, la plateforme de culture LGBT
              

21 décembre 1985 : le jour où jái appris que j'étais séropositif... Témoignage.



21 décembre 1985. Il est en train de préparer son sac pour partir fêter Noel en famille. Il se sent calme et détendu, heureux de vivre, il a eu 28 ans cette année là.



21 décembre 1985. Il est en train de préparer son sac pour partir fêter Noel en famille. Il se sent calme et détendu, heureux de vivre, il a eu 28 ans cette année là.

Quelques jours avant, ainsi qu’il le fait régulièrement, il a donné son sang : pour le partage… et aussi pour se dire qu’ainsi, s’il a un problème il en sera informé !

Avant de partir, il descend vérifier s’il a reçu du courrier. Quelques publicités, et tiens ! Une lettre de l’hôpital de la Salpetrière ! Curieux, il l’ouvre :
« Suite à votre dernière prise de sang, nous souhaitons vous rencontrer de toute urgence afin de faire un point sur votre santé. Veuillez appeler le numéro ci-dessus pour convenir d’un rendez vous. »
Signé : Docteur…..

Son cœur se met à battre. Il appelle aussitôt. En vain, il est midi : il n’y a plus personne pour lui répondre. A ce moment là, une sonnerie retentit a sa porte : c’est l’amie qui avec qui il doit voyager qui vient le chercher.

Il prend son sac et gagne la voiture avec elle.
Pendant le voyage, il ne cesse de penser à cette lettre, en parle longuement avec son amie. Elle tente de le tranquilliser et cherche à apaiser son angoisse. Soudain il réalise qu’il a oublié la lettre et qu’ainsi il ne pourra téléphoner, ne se souvenant plus ni du numéro, ni du nom du service, et encore moins du nom du médecin.

De ces fêtes de Noel, il n’en garde que peu de souvenirs. L’atmosphère familiale l’a bercé et il s’est senti en forme, en pleine santé.
A son retour, il retrouve la lettre : il téléphone aussitôt. Un rendez vous est fixé au 5 janvier suivant. De quoi être angoissé ! Cela ne pouvait pas mieux tomber……

Le 5 janvier, il rencontre enfin le docteur. C’est un petit bout de bonne femme avec un accent sud américain très fort. Elle le regarde avec douceur et un grand sourire qui se voudrait rassurant.
« Monsieur….. Vos analyses ne sont pas très bonnes….. Vous êtes SEROPOSITF. »
Voila, c’est fait. Il le sait. Sa vie s’arrête. Il vient d’avoir exactement 28 ans et demi.

Le monde dans lequel il avait toujours vécu s’écroule. Il sait qu’il n’a plus aucun espoir. Il sait que cette foutue maladie est la plus forte. Il va désormais se trainer de lit d’hôpital en lit d’hôpital, offrant son corps à des maladies aux noms inconnus de lui jusque là. Il sait que c’est bientôt la fin et que cette fin ne se fera pas sans souffrances. Il aura des périodes de calme, de rémission peut être. Mais il y aura un terme. Très vite.

> La suite en page 2




Inscription à la newsletter